Feed Forward, Une alternative au Feedback ?

FeedBack Feedforward

 

En tant que manager vous pratiquez sans nul doute quotidiennement le feedback, notamment en évaluant et commentant les actions menées par vos collaborateurs. S’il demeure efficace, le feedback n’en reste pas moins résolument tourné vers le passé, raison pour laquelle il laisse désormais régulièrement place à un outil inspiré du coaching : le feedforward.

Alors, prêt à vous tourner vers l’avenir !

 Le feedforward !

Dans les faits, le feedback engage peu le collaborateur au changement. En effet, revenir sur une situation ou un comportement passés, quand bien même cet échange se fait en termes positifs,  ne présente que peu de valeur ajoutée  dans la perspective de l’action à venir.

Le feedforward pour sa part est par contre résolument tourné vers l’avenir. Il consiste ainsi à formuler des demandes ou suggérer des options orientées vers demain. Or autant, nous ne disposons pas de la possibilité de changer le passé, autant nous demeurons en capacité de prévenir, d’anticiper et donc d’agir sur le futur !

Le feedforward présente à ce titre l’intérêt d’amener le collaborateur à se projeter dans l’avenir, à visualiser le succès. Dans le monde du sport de haut niveau, c’est bien dans cette perspective que les athlètes sont entraînés à visualiser le coup idéal ou la course parfaite à venir, et ce quelles que soient leur situation présente ou leurs récentes difficultés. Dans le même esprit, en formulant à vos collaborateurs des suggestions concernant l’amélioration de leur efficacité ou leur performance, vous augmentez significativement leurs chances de réussite.

 Comment pratiquer le feedforward ?

Afin de profiter pleinement des bénéfices du  feedforward, il convient toutefois que les deux acteurs impliqués respectent chacun quelques  règles essentielles.

S’agissant du manager, il importe de ne revenir en aucun cas sur le passé, à fortiori sur les échecs du collaborateur. L’enjeu est bien d’amener ce dernier à se concentrer  sur le futur, à se focaliser sur l’objectif à atteindre. Il est essentiel à ce titre de demeurer dans une démarche positive.

Pour le collaborateur, il est  de son côté essentiel  de s’abstenir de juger ou critiquer les propositions formulées par l’émetteur du feedforward (n+1, chef de projet, …). Ce dernier est de fait incité à recevoir comme un encouragement, une véritable aide, les idées, conseils ou suggestions qui lui sont faites. Libre à lui ensuite d’en tenir compte ou pas !

Un coaching professionnel pour intégrer le feedforward ?

Si de prime abord, il semble aisé de comprendre la théorie du feedforward, dans les faits il est bien plus difficile qu’il n’y parait de le mettre en pratique. Une raison principale à cela : il vous faudra tout d’abord renoncer à certains schémas mentaux (évaluation, jugement, …) qui sont les nôtres de longue date et qui à ce titre induisent plus naturellement des comportements de type feedback particulièrement ancrés dans nos pratiques managériales.

C’est pour cette raison notamment que faire appel à un coaching professionnel est une solution à envisager afin de travailler à  flexibiliser et amender vos schémas de pensées et ainsi ajuster votre posture de manager.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services d’accompagnement personnalisé, cliquez ici et inscrivez-vous, c’est gratuit et sans engagement.

Menu